Célébrons le Mois du patrimoine africain de 2020

Le thème du Mois du patrimoine africain de 2020, Les liens qui nous unissent : foi, famille, communauté, reconnaît les liens fondamentaux qui expliquent la force, la résilience et l’unité de la communauté afro-néo-écossaise.

Essence même de la communauté afro-néo-écossaise, ces liens l’ont amenée à s’entraider et à rester unie.

Le thème s’aligne sur l’aspect « reconnaissance » de la Décennie internationale des personnes d’ascendance africaine proclamée par les Nations Unies. Nous devons reconnaître les apports importants des personnes d’ascendance africaine tout en reconnaissant les préjugés tenaces dont elles ont souffert et le traitement injuste qu’elles ont subi pendant des générations.

Les débuts  

Le Mois du patrimoine africain a ses origines dans la création de la Negro History Week en 1926 par Carter G. Woodson, un historien de race noire éduqué à Harvard, qui voulait souligner les réalisations des Afro-Américains.

Woodson a délibérément choisi le mois de février en l’honneur des mois de naissance de Frederick Douglass et d’Abraham Lincoln, deux figures clés de l’émancipation des esclaves noirs.

Au Canada, le Mois de l’histoire des Noirs a été célébré pour la première fois en 1950.

 

 

 

Mois de l’histoire des Noirs au Canada

Par le passé, les contributions des Afro-Canadiens ont été reconnues de façon non officielle. La Nouvelle-Écosse a été un chef de file dans la promotion et la reconnaissance du patrimoine afro-canadien.

En voici quelques exemples.

  • En 1985, ouverture « officielle » en soirée du Mois de l’histoire des Noirs à la succursale Halifax North de la bibliothèque municipale.
  • En 1987, première rencontre de la Black History Month Association.
  • En 1988, tenue du premier Mois de l’histoire des Noirs en Nouvelle-Écosse.
  • En 1996, le Mois de l’histoire des Noirs devient le Mois du patrimoine africain en Nouvelle-Écosse.

Certaines de ces initiatives ont amené le Canada à agir à l’échelle nationale.

  • En 1995, la Chambre des communes a reconnu officiellement le mois de février comme Mois de l’histoire des Noirs à la suite d’une motion présentée par la première femme noire élue au Parlement canadien, l’honorable Jean Augustine.
  • En 2008, le Sénat a déclaré officiellement le mois de février comme Mois de l’histoire des Noirs. Le sénateur néo-écossais Donald Oliver, c.r., a été le premier Canadien noir à être nommé au Sénat. Sa motion a été la dernière étape parlementaire nécessaire pour que le Canada reconnaisse de façon permanente le Mois de l’histoire des Noirs.

À propos de l’African Heritage Month Information Network  

L'African Heritage Month Information Network est un partenariat formé des organismes suivants :

  • Affaires afro-néo-écossaises
  • The Black Cultural Society
  • African Nova Scotian Music Association
  • African Nova Scotian North-Central Network
  • African Heritage Month Southwest Network
  • Africville Heritage Trust
  • Black Educators Association
  • Black History Month Association
  • Cumberland African Nova Scotian Association (CANSA)
  • Valley African Nova Scotian Development Association (VANSDA)
  • Bureau de la Municipalité régionale d'Halifax pour l’intégration des Afro-Néo-Écossais
  • Guysborough, Antigonish Strait African Regional Network

Le réseau choisit le thème du Mois du patrimoine africain et fait la promotion des activités et des proclamations municipales partout dans la province. Il produit également une affiche éducative qui est distribuée et posée dans les centres communautaires, les écoles, les églises, les bureaux du gouvernement et les entreprises.

 

Site Web créé et entretenu par le ministère des Communautés, de la Culture et du Patrimoine de la Nouvelle-Écosse